RECHERCHE MOUTON DE L'AID DESESPEREMENT

Publié le par el hiya

Décidement trouver un mouton de l'aid par les temps qui courent n'est pas une mince affaire. J'ai beau me jurer chaque année  que la prochaine fois je ferai mieux, rien ni fait, à l'approche de la fête et alors qu'il ne reste plus que quelques jours, je me retrouve comme chaque année à me démener  dans tous les sens pour trouver le mouton qui me convient. Ce n'est pas l'offre qui manque, car tout le monde s'improvise maquignon, aussi bien l'enseignant, le technicien paramédical, le retraité de l'armée,que le policier ou le chomeur, et j'en passe. Les temps étant durs, chaqu'un cherche le moyen le plus honorable de se faire un peu plus d'argent. Mais si l'offre est à profusion, le rapport qualité prix varie sensiblement. Si on n'est pas connaisseur, on risque fort de se faire rouler; A quelques éxcéptions prés, tous les coups sont permis.

        Jeudi était l'ultime occasion d'acheter le mouton de l'aid à moindre frais, car journée traditionnelle de marché hébdomadaire. Quiconque ayant raté cette occasion se retrouve à la merci des éleveurs occasionnels qui exposent leurs troupeaux de quelques têtes dans des placettes improvisées, appelées communément "RAHBA". Cette année leur dévolu a été jeté sur la cité Mimouni Bachir en face du stade.

          L'affaire conclue,et si vous n'avez pas où garder le mouton, la plupart des vendeurs,sympas, se proposent de le garder chez eux jusqu'à la veille de l'aid. C'est bien pratique, surtout pour ceux qui habitent en batiments collectifs, mais le prix est sûrement compté à l'avance.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article